Chers  amis

 

Puisque les vacances à Kodaikanal sont désormais finies, je me dois de vous en faire un long résumé,  désolée!....

Commençons par la catégorie, "Activités". Nous avons fait pas mal de balades, petites certes et souvent sur la route! Il faut dire que l'indien marche en tongs, et n'apporte pas d'eau. On en croise même en saree! Une balade cependant m'a vraiment plue :  beauté du paysage et une bonne grimpette : "Dolphin nose".  Kodai donc, c'est sympa mais ça ne vaut pas les Alpes ou les Pyrénées. Je me demande même si ça vaut les Vosges... c'est dire!! Nous avons par contre grandement apprécié son climat.

Toujours dans la catégorie "Activités", nous avons fait du cheval, du bateau (avec les petits) et du vélo (pour les grands). Nous avons aussi emmené les enfants et les jeunes voir un spectacle de danse traditionnelle dans un parc. Les petits y ont bien dormi et les jeunes ont trouvé ça "trop nul" et sont allés s'allonger sous un arbre...  C'est vrai que c'était plutôt "chiant", rien à voir avec celui que j'avais vu à Pondichery.

Nous sommes aussi allés visiter le musée d'histoire naturelle. Très sympathique puisqu'ils plongent dans le formol à peu près toutes les espèces pour expliquer les différents stades de conception.. si si y'a aussi l'homme. Les enfants ont adoré... Kaveri, 4 ans a demandé en passant devant une vitrine où sont entreposées de vieilles pièces de monnaie (faut dire qu'on se demande ce que ça vient faire ici) : "et les pièces, ils les ont tué aussi pour les mettre là dedans???!!")

Il y a eu évidemment pas de mal de sport pendant ces trois semaines. Et j'ai notamment appris à jouer au cricket. Chance du débutant, je me suis pas mal débrouillée et ai bien aimé ce jeu.

Enfin, nous avons réalisé une vidéo (voir lien en fin de message) avec presque tout le monde. Ophélie  (volontaire) a appris aux jeunes à faire du jonglage, d'autres ont dansé... le résultat est génial... bon peut-être que pour nous. Remarquez au passage la qualité des images, inutile de vous préciser qui en est l'auteur... http://www.dailymotion.com/video/xrafbs_kodaisuperstarweb_travel?search_algo=1

 

Sinon, pour les rares personnes qui s'inquièteraient encore de la santé d'Anne, elle va mieux. C'est sûr qu'avec le climat que nous avons, la cicatrisation est plus longue. Elle doit quitter l'Inde avant le 13 juin et ne sait pas où aller avant de rentrer définitivement. Ce ne sont pourtant pas les destinations attirantes qui manquent entre l'Inde et la France :  le Pakistan, l'Afghanistan, l'Irak, l'Iran, la Syrie, le Pays Basque... Mais non, Madame pense au Sri Lanka ou aux Maldives...

Voici maintenant la séquence "émotionSSSS"!

D'abord, il y a eu l'hospitalisation de Velanganni, 8 ans. Après deux jours de forte fièvre, alors qu'elle était déjà allée consulter, je décide de l'emmener à nouveau au super hôpital Van Allen là où Anne est allée (cf photos choc dans "l'album "La montagne, ça vous gagne"!). La médecin décide de la garder face à son état de fatigue extrême. Elle l'installe dans une chambre et nous dresse la liste de ce qu'il faut acheter pour que Velanganni dîne et les médicaments à acheter à la pharmacie!! L'une des grandes reste avec elle pour la nuit. Le lendemain, elle va guère mieux sauf en soirée. J'assure la deuxième nuit. A son réveil, elle va beaucoup mieux et sort l'après-midi. Aucun diagnostic nous a été donné sauf que ce n'est pas la typhoïde.. soulagement!

Autre émotions provoquées cette fois par nos amis les bêtes.. enfin pas toujours nos amis d'ailleurs. Les pires, les singes qui attaquent nos chambres quasi quotidiennement! Ils peuvent se montrer réellement agressifs et ont un regard très très méchant et vicieux et parfois même moqueur! 3 ou 4 ont réussi à s'infiltrer dans toutes les vérandas car elles communiquent (il suffit qu'une personne n'est pas pensé à fermer la sienne). Résultat : notre trousse à pharmacie est en vrac : ils ont ingurgité toute la bétadine et l'un pompait comme un malade l'aspivenin!, dommage, on n'a pas de vidéo!! Par ailleurs, lors du tournage du clip à la cascade, 1 gros sanglier et 10 petits marcassins sont passés devant nous. Tout le monde les a vu sauf moi! Nous avons eu aussi une belle bouse de vache là où les jeunes dorment!

Enfin, de loin la plus grande émotion coté faune. Un soir, alors que nous dînons tranquillement, les serveurs se mettent soudainement tous à courir vers le couloir pour regarder dehors. Un des notres nous dit qu'il y a bison dans le centre. Nous nous précipitons et en effet, il s'agit bien d'un bison... ENORME et qui bien sûr monte vers nos chambres... On attend un peu puis le patron nous donne le signal d'y aller mais de bien rester dans nos chambres. Montée difficile pour Santosh que je porte dans mes bras, pétrifié! Deux jours plus tard, nous réussissons à l'observer car il se trouve dans la forêt en face de nos logements. On le dévine surtout mais l'excitation est grande chez nous tous. Des jeunes, qui font une balade quotidienne à 5h30, disent en voir de plus en plus. Je décide donc d'aller avec eux et là... tout à coup, c'est 9 bisons et 3 petits qui surgissent sur le terrain de golf! Nous restons les observer un long moment jusqu'à ce qu'ils se réfugient dans la forêt. Moment magique de les voir ainsi en pleine nature. C'était formidable, en revanche, je ne sais pas lequel a fait le meilleur parcours!) Nous  reverrons le plus gros dans le centre l'après-midi... Je vais essayer... bon d'accord, Anne  va  mettre une vidéo que j'ai prise sur internet. Je vous tiens au courant. Bref, vous pouvez vous rendre compte que nous avons vécu en symbiose totale  avec la nature et ses habitants!

Autre émotion, gustative cette fois :  Simple à vous décrire car c'est tous les jours la même chose. Je me régale et vais avoir du mal à me servir de couverts en rentrant. Il s'agit de riz blanc accompagné de samba (délicieuse sauce au légumes épicée mais pas trop). On nous sert en plus généralement deux ou trois petites sauces ou mets (patates avec oignons, betteraves cuites..  ) Il y a aussi des appalams, pains croustillants et une banane en dessert. Pour les pique-nique que nous faisons chaque mardi, 1 oeuf, du riz au citron et du riz au tamarin. Le matin, en revanche je garde la formule "café noir, toast, beurre". Je prends néanmoins parfois des idlis, galettes de riz (la sauce qui les accompagne est super bonne) et aussi, des dosai, sortes de crêpes.

La dernière et la plus belle émotion vient de tous les instants mis bout à bout avec tous les jeunes et les enfants. Ces trois semaines passées avec eux étaient un régal même si parfois, il a fallu recadrer les choses. Il y a quelquechose de formidable chez eux, c'est leur entente. Ils ne se fâchent jamais et sont toujours heureux de partager des moments tous ensemble.

Voilà, nous les avons quitté vendredi matin. Ophélie est partie vers Hampi puis Goa. Avec Anne, nous sommes allées deux jours à Madurai. Au programme : repos car ces 3 semaines ont quand même été bien rempli, visite du musée Gandhi (très interessant) et du plus grand temple d'Inde, summum de l'architecture sacrée. Nous  sommes désormais à Thanjavur pour visiter un autre fameux temple ainsi qu'un palais. Ce sera ensuite le retour à Pondichery pour attaquer en ce qui me concerne la dernière ligne droite à l'orphelinat mais... comme les bonnes choses n'ont pas toujours une fin, c'est avec bohneur que j'ai appris jeudi dernier (après un 3ème entretien par skype) que j'étais retenue pour travailler l'an prochain  à Phnom Penh! Il s'agit de l'école "happy chandara" crée par la journaliste Tina Kieffer et qui scolarise des petites filles issues de milieu extrêmement défavorisé. Je serai prof de français. De nouvelles aventures et de belles rencontres à venir...

NB : Etant revenues à de grosses chaleurs (40°C), nous sommes tombées sur des images bien rafraîchissantes : Roland Garros! : 16°C et des spectateurs grelottants avec des couvertures... 

Je vous embrasse tous très très fort et merci à tous ceux qui ont eu le courage de me lire entièrement!!

Dgé