Chers amis

 

 

002

Je sais, je ne suis pas très bavarde ces derniers temps mais c'est que maintenant j'ai un vrai métier moi!! Fini les balades tranquilles, les petits déjeuners à pas d'heure, les nuits à traquer les puces ou les blattes.. Il faut s'y mettre! J'ai fait connaissance de mes 140 élèves le 17 septembre. Je travaille sur 3 niveaux : 5, 6 et les 7, ces dernières étant les plus âgées. Les petites (10-12 ans) du niveau 5 débutent le français et je m'éclate vraiment avec elles. Elles sont a-do-ra-bles et adhèrent à tout ce que je leur propose... vraiment adorables donc!! Les filles du niveau 6 et 7 sont plus âgées, entre 12 et 17 ans. Elles sont aussi très sympas mais le rapport est différent avec ces grandes ados. Certaines sont en grande difficulté,  il donc faut chercher des situations stimulantes pour elles.  Quant à moi, il faut que je parvienne à retenir tous les prénoms. J'en suis à 2 classes de 12 élèves. Il me reste 10 classes. Sinon,  l'ambiance reste toujours vraiment très bonne avec les profs aussi  bien français que khmers. Avec Marie-Laure, nous chevauchons quotidiennement des vélos piqués aux filles pour nous rendre du collège au primaire, certes peu éloignés mais il faut être à deux endroits en même temps... Le mardi matin, nous faisons ainsi 2 allers-retours. Pour l'instant, je l'avoue c'est mon seul temps de sport... mais les 50 mètres sont très accidentés..

Côté logement, toujours rien. Je viens de visiter 4 appartements cet après-midi mais tous minables, assez déprimants même. J'opte donc pour un éventuel changement de guesthouse car le personnel me semble plus sympathique et en plus c'est moins cher et plus de monde.

Côté culturel, il y a un super cinéma ici . On est allongé sur des gros matelas, un petit coussin sur la tête et on peut même commander à manger. De plus, c'est en anglais ce qui me permet d'améliorer mon oreille. Je suis aussi aller voir une expo jeudi soir.. Vendredi soir, c'était "nuit dans une pagode" (temple) pour Pchoum Ben, la fête des morts qui est célébrée pendant 15 jours. Nous avons assisté à une première prière à 21h puis nous avons fait 15 petites boulettes avec du riz collant que nous avons mis dans un bol. Nous avons rajouté 5 fruits, de la noix de coco râpée, 3 bâtons d'encens et une bougie. Nous avons dormi sur place puis le lendemain, à 4h, 2ème cérémonie puis procession... Nous avons ensuite mis une à une les boulettes de riz dans de grandes jarres en pierre pour les ancêtres qui sont en enfer.  Ne pouvant entrer dans la pagode de jour, les bouddhistes les nourrissent de nuit. Le "chef bonze" est venu ensuite répondre à quelques-unes de nos questions.  Intéressant de découvrir comment se déroulait cette fête mais nous étions à part dans le temple, pas mélangés à la population, dommage. 

Côté sportif,  je me suis mise au yoga. Je pensais que c'était cool mais en fait... non! Méchantes courbatures le surlendemain... Le cours a lieu dans une très belle maison en bois. Le prof, Oscar, est anglais ;  il est super doux et calme, mais... il parle anglais le fourbe!. J'ai donc révisé toutes les parties infimes de mon corps dans la langue de Shakespeare  afin de ne pas être trop à l'arrache. Néanmoins, j'ai, je l'avoue, souvent triché sur ma camarade de jeu (après tout, c'est elle qui m'a entraîné dans cette galère!), Gaëlle, bilingue et très souple!  Moi,  je ne tiens pas encore la posture apsara (danseuse traditionnelle khmère) mais je l'aurai un jour, je l'aurai! Blague à part,  j'ai vraiment apprécié ce moment, super apaisant. Je vais donc continuer.

Voilà pour les principales news. A très vite... promis.

NB : pour ceux qui ne reçoivent plus les nouvelles lettres...  oui bon d'accord Oscar, la newsletter, Anne m'a dit qu'il fallait se réinscrire.

J'embrasse chacun de vous très fort en espérant que vous allez bien. J'écrirai un nouvel article avec des photos dans une grosse semaine car j'ai 5 jours de vacances entre le 13 et 17 octobre ; je vais en profiter pour aller sur la côte.

Dgé